Take a look at our new cloud database service.

Une solution sécurisée avec assistance technique prête au déploiement

Postgres Plus Cloud Database (PPCD) meets the most demanding needs of enterprise-class applications with a rich feature set, elastic scalability, and reliable high availability, all available at your fingertips with an easy-to-use dashboard. Drive your web business's financial transactions, catalog sales, or customer business intelligence. Quickly set up and take down standard development, test, and deployment environments. Support diverse database workloads including ACID-compliant relational information, and built-in NoSQL document and key-value datatypes.

Comment ça marche

The PPCD console is used to deploy Postgres databases to Cloud server instances. The first database deployed to an instance becomes the master database. If replica instances are selected, they will be created in a cluster with the master database.

The master database, all replica instances, and Amazon storage for the database all exist in your AWS account, while PPCD consoles are owned and operated by EnterpriseDB.

The architecture of the
PPCD
management console
and customer
database cluster,
showing the console
managing a database
cluster by using
Amazon EC2,
and showing how
applications access
the database cluster.
Serveur dans le Cloud

Chaque cluster de base de données possède son équilibreur de charge auquel les applications peuvent se connecter. L'équilibreur de charge reçoit les requêtes entrantes envoyées par des applications et répartit les requêtes en lecture sur les répliques en lecture seule dans le cluster (s'il n'y a pas de réplique, la base maîtresse gère toutes les requêtes). Les requêtes en écriture sont directement transmises à la base de données maîtresse.

    Du point de vue de l'application, la connexion à une instance de PostgreSQL ou de Postgres Plus Advanced Server qui réside dans le Cloud est tout à fait identique à la connexion à une instance hébergée sur un ordinateur traditionnel. 

Étapes de gestion du failover d'un serveur de base de données maîtresse dans un cluster de bases de données.                

 

À la première connexion à la base de données Postgres, l'application s'authentifie auprès du serveur en utilisant un rôle défini au moment de la création du cluster de serveurs. Tous les EDI et autres outils développement peuvent se connecter directement à la base en utilisant les informations d'adresse et de port fournies à la création du cluster.

   Le failover automatique minimise la perte de données et les temps d'arrêt. En cas de défaillance d'un serveur, deux modes de failover gèrent automatiquement le problème en fonction de vos besoins :« priorité aux transactions » pour prévenir la perte des données ou « priorité à la récupération » pour revenir en ligne aussi vite que possible.

Un gestionnaire de volumes logiques (LVM) agrège le stockage pour qu'il puisse évoluer sans interrompre le fonctionnement des applications en cours d'exécution. Lorsque vous approvisionnez votre base de données, vous pouvez choisir d'avoir des données enregistrées cryptées.

     

Un gestionnaire de volumes logiques (Logical Volume Manager : LVM) agrège le stockage du cluster et permet d'ajuster de manière transparente le stockage dans le Cloud sans gêner l'exécution des bases de données actives.

Tous les déploiements de base de données utilisent des instances privées qui ne sont jamais partagées avec d'autres clients. Ceci non seulement améliore la sécurité et stabilise les performances mais vous permet également de traiter vos bases de données comme votre propriété personnelle et de procéder aux configurations ou changements opérationnels que vous souhaitez.

 

Essayer PPCD gratuitement
Foire aux questions
Assistance